Accueil |  Présentation  | Qui sommes-nous ?  | Charte éditoriale  | Nous contacter  | Partenaires  | Amis  | Plan du site  | Proposer un contenu

Suivre Liens socio

Mail Twitter RSS

Votre Liens socio

Liens Socio ?
C'est le portail d'information des sciences sociales francophones... Abonnez-vous !

Disparition du journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer

...le gouvernement français ne reçoit même plus la famille

publié le jeudi 23 février 2006

      {mini}

En ce jour de 4e anniversaire d’Ingrid Bétancourt, on oublie un journaliste français enlevé en Côte-d’Ivoire...

Depuis le 16 avril 2004, soit plus de 22 mois, le journaliste franco-canadien Guy-André Kieffer, dit Gunter Kieffer, spécialisé dans les affaires économiques, a été enlevé à Abidjan (Côte-d’Ivoire). Il était mon confrère et mon ami, mais n’avait pas de relations privilégiées avec M. Dominique de Villepin, alors Ministre des Affaires étrangères.

Sa famille est sans nouvelles de lui. Les autorités françaises semblent se réfugier derrière la raison d’Etat(s) et le secret de l’instruction. Deux juges parisiens enquêtent sur cette affaire et ont abouti à une interpellation en Côte-d’Ivoire (la personne a été mise en liberté après une brève détention), puis une autre fin janvier en région parisienne, qui a donné lieu à une détention préventive.

Dans son ouvrage Histoire de coeur ou raison d’Etat (éditions Hugo et Cie, janvier 2006), le journaliste Jacques Thomet, qui fut pendant cinq ans directeur de l’AFP en Colombie, rappelle qu’Ingrid Bétancourt a été l’élève de Dominique de Villepin à l’ENA. Il rappelle également que M. Parfait, le directeur de cabinet de M. Villepin aux Affaires étrangères, est le compagnon d’Astrid Bétancourt

Gunter Kieffer ne bénéficie pas de l’aide des grands médias. On ne parle de lui que dans la presse africaine. En France, à part quelques brèves lorsqu’il se passe un rebondissement, et le suivi du Nouvel Observateur et du Gri-Gri International, la presse se tait.

Le Président de la République n’a plus reparlé de lui depuis ses voeux à la presse de 2005 (bien 2005) et M. Douste-Blazy, Ministre des Affaires étrangères depuis juin 2005 n’a jamais à ce jour donné suite aux demandes d’audience de la part de sa famille, ni de son épouse Osange Silou-Kieffer, ni de leur fille Canelle Kieffer.

Pour soutenir sa famille et ses proches, vous pouvez aller sur le site :
http://www.guyandrekieffer.org

De là, vous pouvez lire sa biographie et vous avez un lien (à gauche de l’écran) vous permettant de laisser un message, après avoir cliqué sur « Pétition : la vérité sur... », puis sur « ajouter un commentaire ».

Vous pouvez aussi laisser les adresses courriel de cinq de vos relations pour les inciter à signer également la pétition "La Vérité sur la disparition de Guy-André Kieffer".

Si vous connaissez déjà l’affaire et que vous voulez seulement témoigner de votre soutien, vous pouvez aller directement sur le blogue :
http://guyandrekieffer.skyblog.fr

Alors merci de vous exprimer, au nom de la liberté de la presse.

Fabien Abitbol, dit André léger
diplômé de l’IUT de journalisme de Bordeaux (promotion 1984)

Partenaires

Mentions légales

© Liens Socio 2001-2011 - Mentions légales - Réalisé avec Spip.

Accueil |  Présentation  | Qui sommes-nous ?  | Charte éditoriale  | Nous contacter  | Partenaires  | Amis  | Plan du site  | Proposer un contenu