Accueil |  Présentation  | Qui sommes-nous ?  | Charte éditoriale  | Nous contacter  | Partenaires  | Amis  | Plan du site  | Proposer un contenu

Suivre Liens socio

Mail Twitter RSS

Votre Liens socio

Liens Socio ?
C'est le portail d'information des sciences sociales francophones... Abonnez-vous !


L’autonomie dans la migration. Réflexion autour d’une énigme

Un ouvrage de Constance De Gourcy (L’Harmattan, Collection "Logiques Sociales", 2005)

publié le jeudi 31 mars 2005

Domaine : Sociologie

Sujets : Migrations, minorités

      {mini}

S’obliger à partir, à tout quitter quand rien a priori n’y contraint vraiment n’est jamais un acte anodin. S’obliger à migrer quand on dispose d’un travail, d’attaches familiale et relationnelle révèle la dimension énigmatique de ce type d’action. Les études portant sur les migrations ont abondamment montré la dimension hétéronome des déplacements des migrants alors même qu’il est des formes migratoires qui mobilisent d’autres registres et s’accomplissent selon des dynamiques différentes : celles et ceux qui les mettent en oeuvre se placent sur le registre de l’obligation, davantage que sur celui de la contrainte.

Entre mémoire et histoire, l’autonomie de l’action ainsi que les migrants « volontaires » sont au coeur de cet ouvrage. Venus d’horizons géographiques divers, leur point commun est de s’être installé dans une des trois villes retenues dans le cadre de cette recherche. La prise en compte de ces parcours singuliers a ensuite donné la possibilité de réfléchir sur les conditions qui permettent de parler de groupe migratoire, de mettre également l’accent sur cette migration statistiquement non représentée mais représentative.

La migration apparaît ici comme un processus qui interroge l’histoire personnelle et familiale du migrant, un acte volontaire, saisissable par exemple par la formation du regard, la territorialité, la rencontre sociale, l’habitabilité ou encore l’hospitalité de la ville.

Constance De Gourcy est maître de conférences en sociologie à l’Université de Provence. Chercheur au Laboratoire Méditerranéen de Sociologie (LAMES), ses travaux s’inscrivent dans les domaines de la sociologie des migrations et de la sociologie urbaine.

Note de la rédaction

À lire aussi dans la rubrique "Lectures"

Une réponse de José Luis Moreno Pestaña au compte rendu de Pierre-Alexis Tchernoivanoff
Un ouvrage de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot (Payot & Rivages, Coll " Essais Payot", 2009)
Une réédition de l’ouvrage de Katharine Macdonogh (Payot & Rivages, Coll "Petite Bibliothèque Payot", 2011)

À lire sur les mêmes sujets...

Migrations, minorités

Un ouvrage de Mathieu Plésiat (L’Harmattan, Coll "Logiques sociales", 2010)
Un ouvrage de Mathieu Plésiat (L’Harmattan, Coll "Logiques sociales", 2010)
Un ouvrage de Anouche Kunth et Claire Mouradian (L’attribut, coll. "Exils", 2010)
Un ouvrage de Didier Debord et Bruno Vargas (L’attribut, coll. "Exils", 2010)

Partenaires

Mentions légales

© Liens Socio 2001-2011 - Mentions légales - Réalisé avec Spip.

Accueil |  Présentation  | Qui sommes-nous ?  | Charte éditoriale  | Nous contacter  | Partenaires  | Amis  | Plan du site  | Proposer un contenu