Accueil |  Présentation  | Qui sommes-nous ?  | Charte éditoriale  | Nous contacter  | Partenaires  | Amis  | Plan du site  | Proposer un contenu

Suivre Liens socio

Mail Twitter RSS

Votre Liens socio

Liens Socio ?
C'est le portail d'information des sciences sociales francophones... Abonnez-vous !

COMPTES RENDUS Twitter  RSS 

Derniers comptes rendus publiés

Annie Daubenton, Ukraine : L’indépendance à tout prix

Par Valentyna Dymytrova

Le nouvel ouvrage d’Annie Daubenton offre des clés pour comprendre l’évolution du jeune État ukrainien depuis son émergence en 1991 sur les débris de l’URSS. Bien documenté à partir des séjours et des interviews menés en Ukraine depuis plusieurs années et appuyé par une riche bibliographie, l’auteure, journaliste et chercheure indépendante, propose des allers-retours entre des domaines divers de la vie d’un État et d’une société permettant de saisir l’Ukraine contemporaine dans toute sa compl...

Publié le 20 Aug 2014

Lire la suite sur Lectures...

Christopher Dyer, A Country Merchant, 1485-1520. Trading and Farming at the End of the Middle Ages

Par Patrick Cotelette

Christopher Dyer, spécialiste de l'Angleterre, et plus spécifiquement de la période postérieure à la Grande Peste de 1348, propose dans son dernier ouvrage – non encore traduit - d'explorer une autre période charnière fondamentale du Moyen-Âge, à savoir les années 1495-1520. Si ces années coïncident avec l'ouverture du monde occidental au Nouveau Monde, elles incarnent surtout le début de la Renaissance. Tout l'enjeu pour l'historien est alors de mesurer l'ampleur des changements ayant lieu à...

Publié le 17 Aug 2014

Lire la suite sur Lectures...

Abdelmalek Sayad, L'immigration ou les paradoxes de l'altérité. 3. La fabrication des identités culturelles

Par Igor Martinache

Les manifestations de joie suite aux victoires de l'équipe de football d'Algérie ou de colère consécutifs aux bombardements de la population gazaouie par l'armée israélienne, et surtout les réactions publiques suscitées (incluant des mesures répressives inédites de la part de certaines autorités) ont rappelé combien l'enjeu des identifications culturelles était aussi vif que (très) mal posé dans la société française actuelle. Et combien la (re)lecture des écrits d'Abdelmalek Sayad était sans ...

Publié le 17 Aug 2014

Lire la suite sur Lectures...

Anne-Laure Zwilling (dir.), Minorités religieuses, religions minoritaires dans l’espace public

Parmi les termes dont le succès les a fait sortir du seul domaine des sciences sociales contemporaines, il peut être cité les notions d’espace public et de minorités. Leurs origines sont pourtant bien différentes. L’espace public est un concept théorisé par le philosophe Jürgen Habermas dans un ouvrage célèbre publié en 1962. La notion de « minorité » provient notamment des théoriciens anglo-saxons du multiculturalisme, dont Charles Taylor est l’un des auteurs les plus connus.

Au croisement de...

Publié le 15 Aug 2014

Lire la suite sur Lectures...

Yves Gingras (dir.), Controverses. Accords et désaccords en sciences humaines et sociales

Par Marion David

S’inscrivant dans la perspective de la sociologie des sciences – au sens où il entend contribuer à « éclairer la dynamique de l’activité scientifique », considérée comme une pratique sociale institutionnalisée –, l’ouvrage collectif dirigé par Yves Gingras, professeur à l’Université du Québec à Montréal, se compose de huit contributions s’attachant à retracer plusieurs controverses ayant pris place dans le champ des sciences humaines et sociales durant les dernières décennies. Cette démarche ...

Publié le 14 Aug 2014

Lire la suite sur Lectures...

Tous les comptes rendus publiés sur Lectures...

PUBLICATIONS REÇUES Twitter  RSS

Lectures vient de recevoir ces publications, et vous pouvez vous proposer pour en rédiger un compte rendu en cliquant sur les stylos-plumes...
Proposer un compte rendu

Où va la philosophie médiévale ?

Alain de Libera

Lire la présentation sur Lectures...

Proposer un compte rendu

L'archipel des idées de François Jullien

François Jullien

Lire la présentation sur Lectures...

Proposer un compte rendu

Le Collège de sociologie. Actes de la journée d'études (IMEC, Abbaye d'Ardennes, Caen, 12-14 septembre 2012)

Clément Poutot

Lire la présentation sur Lectures...

Proposer un compte rendu

La Grande Guerre des trafiquants. Le front colonial de l'Occident maghrébin

Francesco Correale

Lire la présentation sur Lectures...

Proposer un compte rendu

Un miracle créole ?

Jean-Luc Bonniol

Lire la présentation sur Lectures...

Toutes les publications reçues par Lectures...

COMPTES RENDUS À PARAÎTRE RSS

La jeune sociologie urbaine francophone. Retour sur la tradition et exploration de nouveaux champs

Jean-Yves Authier, Alain Bourdin, Marie-Pierre Lefeuvre

Lire la présentation sur Lectures...

En cheminant avec Kakeya. Voyage au cœur des mathématiques

Vincent Borrelli, Jean-Luc Rullière

Lire la présentation sur Lectures...

L'archipel des idées de Brabara Cassin

Barbara Cassin

Lire la présentation sur Lectures...

Souffrances hiérarchiques au travail. L'exemple du secteur public

Jean Ferrette

Lire la présentation sur Lectures...

Histoire du travail social. De la fin du XIXe siècle à nos jours

Henri Pascal

Lire la présentation sur Lectures...

Tous les comptes rendus à paraître sur Lectures...

ANNONCES  Calenda Flux RSS

Ces annonces sont publiées en partenariat avec Calenda, le calendrier des sciences sociales. N'hésitez pas à proposer une annonce !

L’Afrique subsaharienne et les nouveaux christianismes | Économie morale des mutations du christianisme

Un demi-siècle après les décolonisations, les Églises se sont recomposées, diversifiées, africanisées. Avec d'autres acteurs religieux en compétition, elles constituent une composante majeure des processus de changement social, culturel et politique qui affectent l'Afrique contemporaine, mais aussi les réseaux diasporiques implantés en Europe. Entre économie morale et économie matérielle, elles dessinent les contours d'une « Afrique indocile » où les nouveaux prédicateurs bousculent le champ politique, entre dynamiques prophétiques, mobilisation sociale et dérives sectaires.

Heavy metal et sciences sociales

Les recherches en sciences sociales sur les genres musicaux que l’on peut rassembler sous les étiquettes de hard rock, heavy metal ou metal sont restées marginales jusqu’au début des années 2000. Elles sont cependant en voie de structuration depuis quelques années au niveau international, surtout dans les mondes anglophone et germanophone - via notamment les colloques réguliers proposés par l'ISMMS (International Society for Metal Music Studies). Mais qu'en est-il des travaux universitaires sur le sujet dans le monde francophone ? Quels types de terrains les chercheurs français qui étudient les courants musicaux associés au metal investissent-ils ? À l'invitation première de l'ISMMS, c'est le but de ce colloque porté par un comité scientifique international francophone que de faire le point concernant les recherches en Français sur la musique metal.

Les ruines de la patrimonialisation

L’objectif des « Ruines de la patrimonialisation » est d’entamer une archéologie de territoires patrimonialisés en portant l’attention sur les « ruines » laissées par les processus de labellisation des villes. Les « Ruines de la patrimonialisation » se dérouleront en deux temps de réflexion, à Rio de Janeiro et à Paris. Ils permettront de mobiliser l’effort de discussion sur ce qui dans les discours et les pratiques patrimoniales est perçu comme « sauvé » tout en étant à la fois ce qui transforme et banalise une économie locale, promeut des destructions de quartiers informels, ou encore transforme radicalement les pratiques. Raconter ce que la labellisation laisse sur les territoires, quels territoires elle produit et donne en héritage, sera le sujet de ces rencontres.

Comment internet change (ou pas) les règles du jeu politique

Si le Printemps arabe et plus largement l’usage du numérique dans des mouvements contestataires ou des organisations non institutionnalisées soulèvent de multiples interrogations, une faible attention a été accordée jusqu’alors à l’incorporation du web au sein des partis politiques. Ces derniers ont pourtant largement investi le champ du numérique, notamment en période de campagne électorale. La campagne pour l’élection présidentielle française de 2012 illustre cet impératif numérique. L’introduction du web au sein des instances politiques traditionnelles introduit-elle de la nouveauté, du changement dans les façons de faire classiques ?

Les nouveaux rapports au politique et leurs mécanismes de socialisation

En raisonnant en termes de contenu(s), à partir d'indicateurs de repérage du politique plus ou moins larges, démocratico-centrés, supposés recouvrir un ensemble de rapports au politique, on suppose que la socialisation politique doit avoir un contenu facilement identifiable voire mesurable. À défaut, on ne dit rien, comme s'il y avait absence de socialisation (ou une socialisation « ratée »), lorsque rien n'est franchement repérable, visible, énoncé. Or, on peut aussi penser que ce que ne permet pas de montrer l'indicateur retenu est tout autant une socialisation politique, mais pas considéré comme telle par la littérature.

Enjeux éthiques de la justice ethnoculturelle

La notion de justice ethnoculturelle se décline de deux manières. Elle désigne d’une part les formes « endogènes » ou « locales » de compréhension et d’exercice de la justice qui ont inspiré de nouvelles modalités de la justice, autant dans les pays occidentaux (justice juvénile ou communautaire, médiation conjugale, médiation entre victimes et criminels) que dans les pays du Sud où sont réactualisées des formes traditionnelles de justice (tribunaux gacaca au Rwanda, Bashingantahe au Burundi, etc.). Ce sont des figures ethnoculturelles de la justice. Elle désigne d’autre part, la prise en compte de la diversité ethnique et des droits des minorités dans le droit et dans les institutions politiques. Il s’agit de figures de la justice ethnoculturelle. L’intention de ce dossier est d’identifier et d’analyser les enjeux éthiques de la justice ethnoculturelle et de ses formes.

Bourse de recherche prédoctorale en anthropologie pour le Laos

Dans le cadre des bourses Seed-Money octroyées par l'université libre de Bruxelles (ULB), une bourse d'un an est disponible pour la préparation d'un projet doctoral lié aux évolutions contemporaines de la société laotienne, envisagées selon une perspective anthropologique ou socio-anthropologique. Le sujet est laissé à l'appréciation du / de la candidat(e). Celui-ci / celle-ci doit être ressortissant(e) de l'UE, avoir un parcours académique brillant et disposé(e) à s'établir à Bruxelles pour travailler dans le cadre du laboratoire d'anthropologie des mondes contemporains.

Les fans studies, enjeux et perspectives

Ce dossier de la partie « Émergences » de la Revue française des sciences de l’information et de la communication a pour ambition de témoigner et de mettre en valeur de la recherche francophone sur les études de fans. Il souhaite réunir des articles de chercheurs francophones travaillant sur des problématiques liées aux études de fans, quel que soit l’objet analysé (la musique, les séries TV, le cinéma, les BD, etc.). Une attention particulière sera portée aux articles qui proposent des études empiriques et dont la méthodologie d’enquête assure une bonne connaissance ethnographique des phénomènes de fans.

La diversification de la formation professionnelle

La diversification de la formation professionnelle implique plusieurs processus qui constituent à la fois un déploiement et une différenciation de la formation. Ces phénomènes illustrent les caractéristiques de la complexité telles qu'Edgar Morin nous les livre dans l'ensemble de son œuvre : le tout est à la fois plus et moins que la somme de ses parties. De même, ce qui est complexe est à la fois irréductible, imprévisible, produit et producteur, et auto-éco-organisateur. On assiste ainsi à la multiplication des certifications, titres et diplômes, à certains changements dans les modalités de certification, dû au transfert des certifications vers le secteur privé, à l'invention de nouveaux modèles économiques pour la formation, à la conception d'approches pédagogiques différentes, à la prise en compte d'autres publics, à l'exploration de terrains de la formation jusque là laissés en friche, à la mobilisation de modalités et d'outils de formation innovants, à l'observation de métiers de la formation renouvelés, à la mise en œuvre de méthodes d'accompagnement inédits... Ces considérations interrogent sur la façon dont les mondes de la formation font face à l'incertitude. Afin de structurer nos analyses, on peut considérer que la diversification de l’offre de formation concerne trois niveaux de la formation : le premier concerne l’État, par la diversification de l’offre de formation globale sur le territoire. Le second niveau concerne les centres de formation, qui ouvrent leur catalogue à de nouvelles sources de certification. En lien avec les éléments précédents, la diversification concerne également les modalités de la formation d’un point de vue pédagogique, impliquant à la fois les savoirs, les intervenants et les publics formés.

Démocratie radicale et utopie

En associant la démocratie radicale à l’utopie, il ne s’agit pas de prouver que l’une contiendrait déjà l’autre dans son concept pour « découvrir » entre elles une heureuse continuité. Il s’agit plutôt d’explorer les intersections et les tensions qui traversent ces deux séries d’expérimentations, de pratiques et d’idées politiques et sociales. Toutes deux se démarquent clairement des logiques de paisible consensus, de bonne gouvernance et de juridisme autolégitimé qui prétendent épurer le champ social de ses conflits et de ses poches d’altérité. Contre les diverses formes de domination, d’oppression et d’exploitation, utopie et démocratie radicale veillent à laisser apparaître et s’exprimer les populations déterritorialisées, minoritaires, marginalisées et alternatives – ces bandes parcourant d’autres contrées du possible. Toutes deux puisent ainsi leurs lieux et expériences propres aux marges du pouvoir, dans des communautés qui ne s’intègrent pas à la société normalisée ni ne se soumettent aux codifications hégémoniques, dans des univers de sens reconfigurant le pensable, le dicible et le faisable. Pour autant, leurs procédés, leurs espoirs et leurs paysages ne doivent pas dissimuler trop rapidement leurs différences.

Culture dans / hors les murs et publics atypiques

Les responsables des services des publics ou des médiations culturelles ont de longue date adopté des politiques volontaristes pour aller au-devant des publics habituellement exclus de leur champ d'intervention ou les accueillir dans leurs établissements. Il est devenu banal de parler de l'accessibilité ou des publics spécifiques voire des publics écartés ou empêchés. Autant d'euphémismes destinés à désigner les publics habituellement exclus des pratiques culturelles, des expositions, des monuments ou des musées. Si du point de vue des pratiques, des guides et des consignes ou règlements sont de plus en plus publiés et diffusés, peut-on en dire autant du point de vue de la réflexion ou de la formalisation ? Qu’en est-il de la recherche dans ce domaine ? Ce numéro de la revue Culture et Musées cherche à envisager les différentes dimensions de la rencontre qui se développe autour des projets artistiques et culturels en direction des publics exclus ou marginalisés, selon deux axes au moins.

Les dispositifs de formation ouverte et à distance au Cameroun

Favorisée par l’adoption de l’Internet en 1999, l’introduction de l’informatique dans l’éducation au Cameroun en 2001-2002 constitue un tournant majeur dans le développement du système éducatif de ce pays. Les principaux objectifs assignés à cette innovation sont axés sur la modernisation et la diversification des formations ainsi que sur l’ouverture au monde. Au-delà des usages des technologies de l’information et de la communication dans des situations pédagogiques classiques, on assiste à l’émergence d’autres modes de formation comme les formations ouvertes et à distance (FOAD). De plus en plus, les universités d’État et privées camerounaises « ouvrent » et mettent ainsi « à distance » leurs formations. Dans un contexte global de numérisation, d’industrialisation et de massification des savoirs, les soutiens d’organismes internationaux, les appuis d’universités occidentales ou les initiatives propres sont mobilisées. Le présent appel à contribution vise à dresser l’état des lieux des FOAD au Cameroun, et à en analyser le contexte, les enjeux, les logiques, les configurations, les politiques, les finalités, les acteurs, les pratiques, les portées, les défis et les perspectives.

Temporalités et guerres

« Guerre de Cent ans », « Guerre de Six Jours », « Blitzkrieg », « guerre d’usure »… Les temps façonnent les calculs, la ténacité combative des décideurs politiques, des stratèges et des populations combattantes. Les déclenchements de guerres, leur conduite, la fin et la représentation des conflits armés font appel à diverses conceptions des temporalités. Si les questionnements sur les temporalités des guerres sont multiples, les disciplines des sciences sociales et humaines le sont aussi. Ce dossier se veut résolument pluridisciplinaire et souhaite mobiliser les sciences historiques, la sociologie, la psychologie sociale, la géographie, les relations internationales ou encore la science politique. Des contributions se situant aux frontières, aux intersections et en dehors de ces dernières sont également les bienvenues.

Toutes les annonces...

IDÉES Flux RSS

Choisit-on ses croyances ?

Par Raymond Boudon
Liens Socio a le plaisir de publier dans sa rubrique « Idées » le texte de la conférence prononcée par Raymond Boudon le 13 octobre 2011 à la Maison de la recherche de l’université Paris-Sorbonne, dans le cadre des conférences publiques du cyle « (...)

Lire la suite...

Comment « mettre l’histoire en musée »

Retour sur l’exposition « 1931, les étrangers au temps de l’Exposition coloniale »

Par Laure BLÉVIS et Claire ZALC 
L’historien, sans doute plus que d’autres chercheurs en sciences humaines et sociales, est souvent confronté au difficile exercice de la vulgarisation, mû par l’appétit du grand public pour les livres d’histoire ou les fictions historiques. Dans ce (...)

Lire la suite...

Tous les articles...

LA REDACTION PUBLIE RSS

Attention ! Ces publications émanent de membres de la rédaction de Liens Socio, alors respect ! Mais pour celles dont ils sont les auteurs principaux, les éditeurs ou les coordinateurs, nous n’en publierons pas de compte rendu, notre charte éditoriale nous l’interdit...

Historiographie de la littérature belge. Une anthologie

Björn-Olav Dozo, François Provenzano

Lire la présentation sur Lectures...

Les méthodes d'analyse d'enquêtes

Philippe Cibois

Lire la présentation sur Lectures...

La fin du tapin. Sociologie de la croisade pour l'abolition de la prostitution

Lilian Mathieu

Lire la présentation sur Lectures...

Toutes les publications de la rédaction sur Lectures...

ACTUALITÉS LECTURES RSS

Rendre compte des sciences sociales

Des émissions de radio sur les grandes chaînes publiques aux rubriques de comptes rendus des journaux ou des grandes revues scientifiques, les sciences sociales continuent de faire parler d’elles, et de faire écrire sur elles… Et le numérique n’a pas fondamentalement changé la donne : entre les livres ou les revues de sciences sociales, leurs auteurs, leurs éditeurs et leurs lecteurs, le besoin se fait plus que jamais sentir d’un lien, d’une médiation, d’une traduction… Comment se fait-elle a...

Publié le 26 May 2014

Lire la suite sur Lectures...

Ouverture de la Bibliothèque idéale des sciences sociales

Nous avons l’immense plaisir de vous annoncer la création de la Bibliothèque idéale des sciences sociales (Bi2S), une collection de rééditions de grands ouvrages de sciences sociales au catalogue des éditions de l’ENS de Lyon sur le portail OpenEdition, et réalisée en partenariat avec l’ENSSIB, le Centre Max Weber et Triangle.

Vous pouvez découvrir la Bibliothèque idéale des sciences sociales ici :

http://books.openedition.org/enseditions/177

Présentation

Faire lire et relire les sciences sociale...

Publié le 28 Feb 2014

Lire la suite sur Lectures...

Tous les actualités publiées sur Lectures...

ACTUALITÉS  Liens socio Twitter  Flux RSS

Multimédia

Atelier de sociologie narrative

Un espace ouvert pour la narration sociologique

Bienvenue à toutes et à tous. Bienvenue à vous, amateurs et professionnels, profanes et savants, qui connaissez l’épaisseur du social et déplorez l’ésotérisme des sciences sociales. Sociologues oui, car nous observons et éprouvons des relations, mais (...)

Lire la suite...

Multimédia

Jack Goody et l’empire de la littératie

Une leçon en anthropologie de l’écrit

Mohammed Kara et Jean-Marie Privat - respectivement maître de conférences en sciences du langage et professeur de langue et littérature française à Université de Lorraine - vous proposent la Grande leçon en anthropologie de l’écrit : "Jack Goody et (...)

Lire la suite...

Toutes les actualités...

DÉBATS

Articles parus dans Agora, le site des débats sur la vie des sciences sociales

Une pétition en faveur de Julien Duval

Le jury d’admission du CNRS du 12 juin 2014 a éliminé Julien Duval de la liste pour le recrutement des directeurs de recherche où la section 36 du (...)

L’AFS et l’ASES interpellent les parlementaires sur l’état de l’Université

Le fait est suffisamment inhabituel pour être signalé. Par la voix de leurs présidents respectifs, l’Association Française de Sociologie (AFS) et (...)

Reprendre la main sur le métier : l’exemple des professeurs de SES (2012-2013)

Après une longue période d’hibernation, Agora reprend du service, et vous propose pour l’occasion un texte de notre collègue Gérard Grosse dans le (...)


Ecrire à Agora

SUR LE WEB

Que se passe-t-il dans la blogosphère des sciences sociales ?

Spicilège estival

La Vie des Idées est en vacances. Nous reprendrons notre rythme de publication à partir du 25 août. En attendant, voici une sélection de textes et (...)

La vie des idées

Les tumultes du vingtième siècle

Antoine Compagnon évoque deux projets récents qui éclairent l'histoire intellectuelle du XXe siècle. Les controverses sur l'institutionnalisation de (...)

La vie des idées

Le « Platon noir »

Né en 1901 sur l'île de Trinidad, Cyril Lionel Robert James est une figure majeure de l'histoire intellectuelle et politique du XXe siècle. Au-delà (...)

La vie des idées

Une histoire visuelle de l'émancipation féminine

Médecin, journaliste, avocate, mais aussi cochère ou factrice, la femme qui endosse un « métier d'homme » suscite à la Belle Époque l'incrédulité, (...)

La vie des idées

La démocratie littéraire de Jacques Rancière

La littérature moderne a mis fin au partage entre l'héroïque et le commun. Des écrivains comme Flaubert ou Conrad ont refusé d'accorder un privilège à (...)

La vie des idées

La judéité contre la violence d'État

Abordant en philosophe antisioniste le conflit israélo-palestinien, Judith Butler mobilise la tradition philosophique juive pour penser la (...)

La vie des idées

L'historien dans la mêlée

Les débats sur les lois mémorielles ne divisent pas seulement les acteurs politiques et la société civile, mais aussi les historiens entre eux. La (...)

La vie des idées

Géopolitique de la traduction

Alors que les marchés éditoriaux s'internationalisent, la sociologie s'intéresse à la traduction des sciences humaines et sociales. Gisèle Sapiro (...)

La vie des idées

Partenaires

Mentions légales

© Liens Socio 2001-2011 - Mentions légales - Réalisé avec Spip - Crédit photographique bandeau : Nick Piggott.

Accueil |  Présentation  | Qui sommes-nous ?  | Charte éditoriale  | Nous contacter  | Partenaires  | Amis  | Plan du site  | Proposer un contenu